Dernière mise à jour de la capsule : 18 octobre 2022
———————

Connaissez-vous les modalités de remise de temps supplémentaire pour le personnel cadre et professionnel membre de l’ACPUM?

En général, l’horaire du personnel cadre et professionnel n’est pas restreint à des heures régulières. La nature de votre travail peut en effet vous amener à assister à des événements le soir, la fin de semaine ou sur l’heure du dîner. Dans ces circonstances, après entente avec votre gestionnaire, il est entendu que vous pouvez être compensé pour le temps supplémentaire effectué.

Modalités compensatoires pour le personnel professionnel

Comme la Loi sur les normes du travail le prévoit, la Directive institutionnelle établit que lorsqu’un ou une membre du personnel professionnel s’est entendu avec son ou sa gestionnaire au sujet du temps supplémentaire à effectuer, il ou elle accumule ces heures à temps simple si le nombre d’heures se situe entre 35 et 40 heures et à temps et demi au-delà de 40 heures.

L’Université favorise la remise en temps des heures accumulées, préférablement dans les journées qui précèdent ou qui suivent l’événement qui a causé ce temps supplémentaire (au plus tard dans les 12 mois suivant le travail effectué). Toutefois, lorsqu’il est impossible de reprendre en congé le travail supplémentaire accompli sans affecter le fonctionnement du milieu de travail, les heures travaillées peuvent être monnayées comme il est indiqué dans la Directive institutionnelle.

Modalités compensatoires pour le personnel cadre

Bien qu’il soit exclu de la majoration à temps et demi, le personnel cadre peut se voir autoriser par la direction de son unité des modalités de compensation à temps simple, principalement sous forme de remise de temps. Par exemple lors de situations urgentes, pressantes, exceptionnelles ou en cas de force majeure.

Il existe également dans la Directive institutionnelle des modalités compensatoires pour la mise en disponibilité des cadres de premier et de deuxième niveaux qui doivent demeurer disponible sur appel après leurs heures normales de travail.

Saviez-vous qu’en vertu de l’article 5.07 du Protocole vous pouvez prendre entente avec votre gestionnaire pour bénéficier d’un horaire variable ou décalé afin de pouvoir, entre autres, pallier le temps réservé à vos obligations familiales? 

  • Communiquez avec la permanence de l’ACPUM pour connaître vos droits et obtenir des conseils à [email protected].


Liens utiles

 

CAPSULES D’INFORMATION

Dernières publications

Dernière mise à jour de la capsule : 18 octobre 2022

Connaissez-vous les modalités de remise de temps supplémentaire pour le personnel cadre et professionnel membre de l’ACPUM?

En général, l’horaire du personnel cadre et professionnel n’est pas restreint à des heures régulières. La nature de votre travail peut en effet vous amener à assister à des événements le soir, la fin de semaine ou sur l’heure du dîner. Dans ces circonstances, après entente avec votre gestionnaire, il est entendu que vous pouvez être compensé pour le temps supplémentaire effectué.

Modalités compensatoires pour le personnel professionnel

Comme la Loi sur les normes du travail le prévoit, la Directive institutionnelle établit que lorsqu’un ou une membre du personnel professionnel s’est entendu avec son ou sa gestionnaire au sujet du temps supplémentaire à effectuer, il ou elle accumule ces heures à temps simple si le nombre d’heures se situe entre 35 et 40 heures et à temps et demi au-delà de 40 heures.

L’Université favorise la remise en temps des heures accumulées, préférablement dans les journées qui précèdent ou qui suivent l’événement qui a causé ce temps supplémentaire (au plus tard dans les 12 mois suivant le travail effectué). Toutefois, lorsqu’il est impossible de reprendre en congé le travail supplémentaire accompli sans affecter le fonctionnement du milieu de travail, les heures travaillées peuvent être monnayées comme il est indiqué dans la Directive institutionnelle.

Modalités compensatoires pour le personnel cadre

Bien qu’il soit exclu de la majoration à temps et demi, le personnel cadre peut se voir autoriser par la direction de son unité des modalités de compensation à temps simple, principalement sous forme de remise de temps. Par exemple lors de situations urgentes, pressantes, exceptionnelles ou en cas de force majeure.

Il existe également dans la Directive institutionnelle des modalités compensatoires pour la mise en disponibilité des cadres de premier et de deuxième niveaux qui doivent demeurer disponible sur appel après leurs heures normales de travail.

Saviez-vous qu’en vertu de l’article 5.07 du Protocole vous pouvez prendre entente avec votre gestionnaire pour bénéficier d’un horaire variable ou décalé afin de pouvoir, entre autres, pallier le temps réservé à vos obligations familiales? 

  • Communiquez avec la permanence de l’ACPUM pour connaître vos droits et obtenir des conseils à [email protected].


Liens utiles